Commandez vos articles Maovic et recevez vos produits dans un délai de 10 jours

La mémoire olfactive, ce merveilleux pouvoir émotionnel

Publié par le

Lorsque que l’on sent une odeur, notre cerveau crée un processus de mémorisation. Cette odeur est enregistrée, mais également l’environnement dans lequel on se trouve et les émotions du moment. Notre mémoire oublie, mais les odeurs peuvent faire remonter de très vieux souvenirs de notre enfance, au moment où nous avons commencé à construire notre mémoire olfactive.

Mémoire olfactive, Maovic

Crédit photo: Yanique Fillion


Le parfum délicat des lilas, celui du mois de juin quand le bureau de notre enseignante était pratiquement toujours orné d’un bouquet de lilas fraîchement cueilli par un élève de la classe. Cette odeur qui inconsciemment marquait la frénésie de la fin d’une année remplie de souvenirs, l’excitation à la venue des vacances d’été et le sentiment doux amer de terminer une étape bien importante.

L’odeur du feu de bois, celle qui nous rappelle des moments heureux en famille au camping, au camp de vacances ou en vacances de ski. Ces moments où on se rassemble autour d’un feu après une belle journée éreintante, où on se détend près de ses flammes, de ses craquements. Cette riche odeur si singulière et enveloppante nous replonge dans ces moments de joie où l’on faisait griller des guimauves.

 Celle de la vanille, cette douce et chaude odeur sucrée qui nous rappelle souvent une femme de notre enfance... Notre grand-mère qui nous cuisinait des petits sablés ou un bon gâteau qu’on pouvait sentir partout dans la maison. Le parfum légèrement vanillé de notre mère qu’on pouvait sentir dans son cou quand elle venait nous border ou nous prenait dans ses bras pour nous consoler.

 Nouveau-né, Maovic

Crédit photo: Audrey Turmel


L’odeur d’un nouveau-né, si douce, si puissante. Celle qui nous ramène directement au plus beau jour de notre existence, celui où nous avons possiblement eu la plus grande décharge d’endorphines de toute notre vie. Le moment où notre amour a fait son entrée dans notre monde. Ce moment si puissant que nous attendions depuis bien longtemps et dont nous nous souviendrons à jamais.

Les odeurs de la nature, que ce soit celle d’un gazon fraîchement tondu qui nous replonge dans l’enfance quand notre père passait la tondeuse et qu’on avait donc hâte qu’il termine pour pouvoir reprendre possession de notre terrain de jeux.

Peut-être celle des feuilles mortes mêlées à celle des pins quand c’était l’automne et qu’on aimait ramasser toutes ces belles feuilles colorées.

Il y a aussi cette des algues du bord de mer, cette odeur particulière qu’on n’appréciait pas particulièrement enfant mais qui aujourd’hui évoquent des souvenirs de vacances, de goût d’eau salée et de collection de coquillages et de petites roches polies par l’eau.

Il y a l’odeur boisée de la forêt mélangée à celle de l’homme que l’on aime. Celle d’un mélange de terre humide, de fraîcheur d’herbe et de bois, qui rappelle les promenades en amoureux dans le silence de la nature, des moments de douceur et de découverte, réchauffés par les rayons du soleil.

Et puis, il y a l’odeur de la pluie d’orage après une chaleur accablante, celle qui nous fait nous sentir si bien chez soi, qui est si rassurante.

Je pourrais continuer encore bien longtemps, à décrire et associer des dizaines et des dizaines d’odeurs et de souvenirs tant l’odorat a toujours été mon sens le plus aiguisé. Celui qui ne me trompe jamais. J'aime mieux vous proposer de faire cet exercice qui est, ma foi, très apaisant 

Emmanuelle Dionne est maman de 3 enfants et la propriétaire de Maovic
Emmanuelle Dionne, Maovic - Dans l’oeil du DragonCrédit photo: Yanick Macdonald
Crédit photo de couverture: Yanique Fillion
mémoire olfactive souvenir

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire