Commandez vos articles Maovic et recevez vos produits dans un délai de 10 jours

7 excellentes raisons de se préparer à l'accouchement

Publié par le

Un texte d'Andréane Loubier, accompagnante à la naissance

L’accouchement…

Un grand moment que les femmes vivent depuis la nuit des temps, depuis que le monde est monde. De ce fait, certaines mamans diront qu’elles n’ont pas besoin de s’y préparer, puisque «tant de femmes sont passées par là» avant elles.

Ces mamans ont raison; donner la vie est un acte naturel et intuitif. Ceci dit, il en est ainsi lorsqu’on laisse VRAIMENT l’espace aux mamans pour qu’elles se fassent confiance, qu’elles bougent sans retenue, qu’elles soient dans une belle bulle de calme et de douceur, sans être dérangées, sans que personne ne leur mette de pression, sans que personne ne les observe et sans qu’aucune complication ne survienne… Malheureusement, toutes ces conditions rassemblées sont plutôt rares. 

D’autres diront qu’un accouchement est tellement imprévisible, que c’est impossible de s’y préparer et/ou que ça ne sert à rien de le faire. Je suis d’accord avec la première partie de cette affirmation : chaque accouchement est unique et en effet, imprévisible. Par contre, la deuxième partie de cette croyance doit être rectifiée : PLUSIEURS choses peuvent (et doivent!) être abordées AVANT l’accouchement, car bien qu’il soit imprévisible, les couples peuvent s’y préparer concrètement et oui, c’est utile et hyper important de le faire.

Se préparer à la naissance, Andréane Loubier et MaovicCrédit photo: Emmanuelle Dionne pour Maovic

 

Je vous donne ici quelques bonnes raisons de prendre ce temps de préparation.

1. Connaître ses droits et prendre des décisions éclairées.
Oui, vous avez des droits et oui, vous aurez des décisions à prendre pendant votre accouchement. Par exemple, lorsqu’il n’y a pas d’urgence et qu’une intervention médicale est proposée, les parents ont le droit de poser des questions, de comprendre les raisons de cette intervention ET de la refuser ou la retarder s’ils le souhaitent. Le but n’est pas de tourner le dos aux professionnels de la santé et à leur expertise, évidemment. Le but est de participer activement à VOTRE grand moment, de comprendre ce qui est en train de se passer et d’être satisfait du déroulement. Parce que les phrases : «Avoir su, j’aurais refusé…» ou «Si j’avais su ça avant, ça se serait passé différemment...» sont tellement désolantes. 

2. Vivre ce grand moment dans le calme et la confiance.
Parce que l’inconnu peut faire peur et occasionner du stress, s’informer devient donc primordial. Pour la maman qui accouche ET pour la personne qui l’accompagne, avoir des connaissances leur permet assurément de se sentir plus confiants et groundés. La panique et le stress étant des ennemis jurés de l’accouchement, il est définitivement plus qu’important que le calme soit au premier plan. Le mélange entre intuition et connaissances en est un parfait pour avoir confiance!

3. Éviter le fameux sentiment d’impuissance du ou de la conjointe.
La personne qui vous accompagne peut TELLEMENT vous aider! Je dis souvent qu’une fois bien préparée, elle devient une péridurale humaine! Le fait qu’elle vous connaisse parfaitement bien, que vous lui fassiez confiance ET qu’elle soit outillée au max pour vous soutenir fait TOUTE la différence. Quoi de pire que d’assister à un accouchement et ne pas savoir quoi faire, ni quoi dire? Quoi de pire, pour une maman, d’être accompagnée…mais de se sentir seule. Avec une bonne préparation, la personne qui sera près de vous aura tout ce qu'il lui faut en main pour s’impliquer et prendre des initiatives qui feront la différence.

4. Être fiers de vous!
C’est ma mission première quand je participe à la préparation des couples : qu’ils soient fiers d’eux! Chaque fois que je reçois le témoignage d’un couple qui a fait ma préparation et que les parents mentionnent qu’ils sont heureux de la façon dont ça s’est déroulé, qu’ils ont fait une équipe de feu, qu’ils savaient quoi faire, etc., pour moi, c’est un sentiment de satisfaction immense. Wow! N’est-ce pas merveilleux de repenser à un moment à ce point important de notre vie, avec un sentiment de fierté et sans avoir de regret? Ça commence bien cette étape intense et importante de la vie!


Se préparer à la naissance, Andréane Loubier et MaovicCrédit photo: Véronique St-Germain pour Maovic


5. Comprendre ce qui se passe dans votre corps et pour votre bébé, afin de favoriser le bon déroulement du travail.
Lorsque la maman est en travail, elle produit des hormones ultra importantes qui font toute la différence sur le déroulement de l’accouchement. Entre autres, des hormones qui lui permettent de mieux gérer la douleur et d’avoir des contractions efficaces (ce qui n’est pas banal, on s’entend!). Cette cascade hormonale étant fragile, connaître les conditions gagnantes pour ne pas la briser est un incontournable. Même chose pour aider bébé à faire son travail. La sortie n’est malheureusement pas au bout d’une belle glissade lisse et sans obstacle! On doit aider bébé! Surtout que parfois, il fait déjà son coquin et ne se place pas de façon optimale. Donc, avoir un max de connaissances pour lui donner un coup de main ne peut qu’être bénéfique!

6. Ne pas être seule en fin de grossesse.
Une préparation vient souvent avec une présence, un accompagnement, une ressource disponible pour répondre à toutes vos questions, à mesure qu’elles se manifestent. Avoir une personne qui n’est jamais bien loin est un cadeau précieux à s’offrir! Je ne calcule plus le nombre de messages envoyées aux parents pour répondre à leurs inquiétudes et leurs interrogations. 

7. Avoir moins mal! Avouez que ce dernier point est non négligeable! Il existe un grand nombre de trucs pour bien gérer les sensations de l’accouchement. Massages, points de pression, positions, accessoires, respiration, visualisations et plus encore! Vous serez heureuse d’avoir tous ces outils en main, et ce, même si vous prévoyez demander une péridurale (car il faut s’y rendre à cette fameuse péri). 


    Il y a certainement une multitude d’autres raisons de se préparer au jour J, mais je vais m’arrêter ici! 

    Sachez qu’il existe assurément une préparation à l’accouchement qui vous ressemble. Que ce soit en privé avec une accompagnante à la naissance, en petit groupe ou en ligne, qu’elle dure quelques heures ou quelques semaines, assurez-vous qu’elle soit complète, à jour et qu’elle corresponde à vos valeurs, vos besoins et vos attentes.

    Envie de savoir ce que je propose aux couples et qui est, à ma connaissance, une préparation unique au monde? (Ben oui, rien de moins!!!) Vous pouvez aller fouiner ici

    Je vous souhaite donc une belle fin de grossesse, une bonne préparation et une magnifique rencontre avec bébé!

    Andréane Loubier est maman de 2 enfants, bientôt
    3! Elle a oeuvré de nombreuses années comme
    technicienne en travail social et est maintenant
    accompagnante à la naissance, un métier qu'elle
    exerce avec passion!
    Andréane Loubier, accompagnante à la naissance
    Crédit photo La boîte

    Crédit photo de couverture: Véronique St-Germain pour Maovic
    accompagnante à la naissance accouchement doula préparation

    ← Article précédent Article suivant →



    Laissez un commentaire